Aller au contenu

tourisme

Que voir ?

Pas mal de choses et c’est ce qui nous a en partie motivé à acheter cette villa que ce soit pour nos vacances et sans doute à terme notre retraite.

Sorède a l’avantage d’être proche de la Méditerranée sans tomber dans la foule des villes très touristiques comme Argelès, St Cyprien… Les plages restent accessibles même en vélo (de nombreuses pistes cyclables ont été créées et de nouvelles apparaissent tous les ans et ce la plupart du temps sans longer les routes). Mention spéciale à la magnifique côte Vermeille qui vous mènera jusqu’en Espagne en passant par Cerbère. Vous pourrez même emprunter le chemin des douaniers pour longer la côte à pied (départ de la plage du Racou à Argelès jusque à Collioure 35km plus loin et de bonnes chaussures).

Pour varier les plaisirs de très nombreux chemins de randonnées existent au départ de Sorède ou à proximité. Nombreuses dans le massif des Albères qui est plutôt accessible aux marcheurs (où aux VTTistes). Vous trouverez d’ailleurs au gîte un classeur plutôt bien fourni de ballades, de randonnées à pieds ou en vélo (nous en mettons deux à disposition et un électrique en option).

N’oublions pas le patrimoine ! Perpignan est proche avec quelques monuments intéressants mais les villages des alentours fourmillent de petits trésors à découvrir. Sans oublier Sorède dont le centre mérite une visite avec nombre de petites rues, d’escaliers voire de petites traverses dans lesquelles il ne faut pas hésiter à flâner. D’ailleurs outre le premier four solaire dont j’aurai l’occasion de reparler un esat fabrique cravaches, chambrières…en bois de Micocoulier, il est une des fiertés de la commune comme fournisseur de la Garde Républicaine. Des visites sont organisées de l’atelier, un point de vente existe aussi sur place. Vous pourrez y acheter cravaches, sticks ou même bâtons de marche. Un magasin existe aussi à Argelès : la boutique entre fil et bois.

N’oublions pas l’Espagne avec « le Perthus » et ses innombrables boutiques (poussez un peu plus loin au moins jusqu’à la Jonquera encore très commercial mais les bonnes affaires seraient plutôt à Gérone qui en plus à des quartiers et des monuments qui valent le déplacement). A noter que contrairement à la France les autoroutes sont gratuites. Il vaut le coup dans un sens de prendre au moins une fois la route qui notamment aux alentours du Perthus est pas mal, sans parler du Boulou, station thermale assez vivante.

Bientôt je posterai des pages plus détaillées et thématiques, mais comme je veux essayer de faire ça bien je prends mon temps.

Une chose encore, une de mes vieilles passion est la photo. Je regrette de n’avoir pas encore eu le temps de m’y consacrer vraiment (nos séjours à la villa se résument pour l’instant essentiellement à y faire des aménagements, des travaux pour la rendre plus agréable et confortable) mais le secteur est formidable pour cette activité. Je pense que au printemps (on me l’a dit) la nature est magnifique.

Nos photos « tourisme » un peu en vrac